Les grottes et alentours

L'exploitation animalière de la région de Keldun
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’oiseau Lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Aslam

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: L’oiseau Lune   Dim 24 Juin - 19:58

Description :

L’oiseau lune peut se rencontrer sous toutes les latitudes et tout les climats. Sa taille est celle d’un pigeon moderne, il vit en couple la plupart du temps. La couleur du male va du blond cuivré au roux le plus prononcé, celle de la femelle va du blanc immaculé au gris argenté.
Le corps de l’oiseau lune est recouvert par 2 épaisseurs de peau, la plus proche du corps est couverte du dense duvet de plume qui s’est développé depuis la naissance. La seconde peau recouvre la première dans son intégralité et est couverte par une classique plumage.
La particularité de l’oiseau lune est son système de défense contre ses prédateurs. Qu’il soit male ou femelle, lorsque l’oiseau lune se sent en danger gonfle sa seconde peau comme une baudruche au moyen de 2 canaux placés en haut de son bec. Pour l’opération, l’oiseau pique brutalement vers le sol et laisse la pression de l’air gonfler son enveloppe externe. Il dispose d’un évent sous la queue pour ensuite laisser échapper l’air et retrouver son aspect normal.
Ainsi gonflé, les prédateurs de l’oiseau lune ne peuvent plus s’en saisir, sa peau externe offrant une très bonne résistance au perçage. Seuls, les prédateurs équipés d’une gueule suffisamment grande peuvent l’avaler d’un coup. A noter que dans cet état, l’oiseau lune ne peut plus assurer son vol, en général il se laisse choir en gonflant puis chasse l’air par son évent ce qui a pour effet d’augmenter sa vitesse. Ainsi par une succession de gonflages/dégonflages, l’oiseau lune parvient à échapper à ses poursuivants dans la plupart des cas.
Il se nourrit principalement d’insectes et de larves, il arrive qu’ils picorent certains pigments naturels pour rafraîchir la couleur de leur plumage ou pour le nuancer.

Fréquence :

Très rare, son cycle de reproduction est assez lent, de plus, un oiseau lune privé de son compagnon ne survit que quelques semaines. Il privilégie les grands espaces peu boisés et nichent à flanc de falaise la plupart du temps

Utilisation :

Bien évidemment, le propriétaire d ‘un couple d’oiseaux lune voit son prestige augmenter de façon spectaculaire.
Un devin possédant un couple améliorera sensiblement son pouvoir de divination.
Il n’est pas comestible, mais sa solide peau externe peut servir à de multiples usages, une seule suffit pour fabriquer une bourse de bonne contenance, plusieurs peaux cousues adroitement feront de solides outres à eau ou des sacs de voyage quasiment indestructible.
A défaut elle sert à la confection des vêtements les plus luxueux.
Cela n’a jamais été testé mais… que se passerait il si on leur donnait à manger des draglichts ?
Liste non exhaustive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’oiseau Lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excrement d'oiseau
» session pleine lune samedi 26 juin
» La pêche du carna et la lune, [Qu'en pensez vous ?]
» Ont-ils marché sur la Lune ?
» Cherche d occas siege demi lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les grottes et alentours :: Le commerce :: La faune recensée :: Faune observée-
Sauter vers: